Droit de l'enfant - le délégué général

Imprimer la page

LE SITE RELIFTE DE LA CPMO (CONCERTATION PERMANENT DES MEDIATEURS ET OMBUDSMANS DE BELGIQUE)

20.12.2013 09:40 Il y a : 8 yrs

LE SITE RELIFTE DE LA CPMO (CONCERTATION PERMANENT DES MEDIATEURS ET OMBUDSMANS DE BELGIQUE)


Bien connu pour son art consommé du compromis, notre pays ne manque pas d'ombudsmans et de médiateurs. Mais qui fait quoi, où et comment ?

Le site www.ombudsman.be répond en quelques clics à ces questions. Créé en 2007 et financé par la Concertation Permanente des Médiateurs et Ombudsmans de Belgique (CPMO), le portail bilingue a été totalement relifté en 2013.

Citoyen, usager, client à la recherche d'un tiers indépendant pour régler un conflit avec une administration, une assurance, une banque, une entreprise publique, un opérateur télécom, un fournisseur d'énergie,... trouvera sur cette plate-forme pratique et conviviale le service « ad hoc » pour défendre ses droits sans passer par la case « Justice ».

Pour qui ignore tout de la fonction, un petit tour à la Foire Aux Questions s'impose. Il y apprendra que les ombudsmans ou médiateurs (dénomination de la grande majorité des ombudsmans s'adressant aux francophones) écoutent, enquêtent en toute indépendance et tentent de trouver une solution équitable aux problèmes quand ils sont fondés. Et tout cela sans bourse délier pour le plaignant. Mais ce n'est pas tout, les ombudsmans contribuent également à l'amélioration des services rendus en formulant des recommandations pour corriger les dysfonctionnements. Une mission plurielle que résume bien le logo du site « Ecouter, Rapprocher, Améliorer ». Comment identifier l'ombudsman dont on a besoin? Une liste des ombudsmans offre au visiteur, qui sait qui il cherche, un accès rapide aux coordonnées de son interlocuteur ainsi qu'un formulaire de plainte pour lui envoyer sa réclamation en ligne. Et si l'internaute ne sait pas du tout à quelle porte frapper pour solutionner son problème, une recherche par mot-clé ou par thème va l'amener au bon service. Enfin, si aucun ombudsman ou médiateur mentionné sur le site ne peut prendre en charge la réclamation, un clic sur la rubrique « liens » fait apparaître une liste de services et d'organisations qui traitent des plaintes dans des domaines aussi nombreux que variés.

La brochure (.pdf)