Droit de l'enfant - le délégué général

Imprimer la page

Toutes les informations sur le Festival Zéro>18 : la fête des droits de l’enfant 2013 !

15.10.2013 15:25 Il y a : 5 yrs

Toutes les informations sur le Festival Zéro>18 : la fête des droits de l’enfant 2013 !


LA FETE ANNUELLE DES DROITS DE L’ENFANT : LE FESTIVAL ZERO>18

La Convention internationale des droits de l'enfant (CIDE) a été adoptée à New-York par les Nations-Unies le 20 novembre 1989. Le Sénat et la Conférence interministérielle sur les droits de l'enfant (Etat fédéral, Communautés et Régions) ont décrété le 20 novembre, Journée internationale des droits de l'enfant.

 

Depuis 2011, le Gouvernement de la Fédération a voulu marquer son engagement concret à défendre la cause des droits de l’enfant en créant, notamment, avec différents partenaires dont le Délégué général, un événement annuel d’envergure pour marquer l’anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. C’est ainsi qu’est né le « Festival Zéro>18 », une grande fête populaire, gratuite et ouverte à tous dont la deuxième édition s’est tenue le dimanche 25 novembre dans les murs du Flagey, et de l’espace Lumen à Ixelles. Jusqu’en 2010, c’est au Délégué général de la Communauté française seul, avec des moyens limités, que revenait l’initiative d’organiser un événement festif pour marquer la date symbolique du 20 novembre à laquelle il doit présenter son rapport annuel d’activité au Parlement et au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le Délégué général et, avec lui, l’ensemble du comité organisateur (le Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’OEJAJ, l’Observatoire de l’enfance, de la jeunesse et de l’aide à la jeunesse, la CODE - Coordination des ONG pour les droits de l’enfant et Badje - Bruxelles Accueil et Développement pour la Jeunesse et l’Enfance) souhaitent que cette manifestation soit une nouvelle occasion de faire découvrir, la Convention internationale des droits de l’enfant au plus grand nombre au travers d’activités ludiques et récréatives, de spectacles (tous arts confondus : musique, cinéma, slam, graff, théâtre, cirque…) et d’animations spécifiques (dans un village associatif).

Mais la fête des droits de l’enfant ne doit pas se réduire à un seul événement ponctuel et parfois géographiquement inaccessible pour certains publics. C’est pourquoi les organisateurs ont aussi créé un « label Zéro>18 » qui peut être octroyé à toutes les manifestations organisées en Wallonie et à Bruxelles dans l’optique d’une sensibilisation aux droits de l’enfant en répondant simplement à quelques critères spécifiques définis sur le site du festival www.zero18.be . Cette deuxième édition a aussi été l’occasion d’organiser un « concours jeunes talents » qui offre la possibilité aux jeunes artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, quelle que soit leur discipline, de participer à une compétition sympathique via le réseau social Facebook et aux meilleurs de se produire en première partie des têtes d’affiche du festival, sur la scène des grands devant un large public ! Pour la troisième édition, l’événement se déroulera en deux journées : l’une tournée vers les adolescents et jeunes adultes à Charleroi, l’autre pour les plus petits toujours au Flagey.

Un compte-rendu en images de la deuxième édition du festival se trouve posté sur le blog vidéo du Délégué général aux droits de l’enfant derrière ce lien : http://enlignedirecte.be/reportagesdossiers/festival-zero-18/

Voici les liens d’abord du site internet : http://www.zero18.be/

Ensuite de la page Facebook : https://www.facebook.com/festivalzero18