Droit de l'enfant - le délégué général

Imprimer la page

Le Délégué général aux droits de l’enfant se réjouit de la nomination de Benoît Van Keirsbilck au Comité des droits de l’enfant des Nations Unies

26.11.2020 12:58 Il y a : 56 days

Le Délégué général aux droits de l’enfant se réjouit de la nomination de Benoît Van Keirsbilck au Comité des droits de l’enfant des Nations Unies

Communiqué de presse du 26/11/20


Le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies est composé de 18 experts indépendants, élus pour un mandat de 4 ans renouvelable, chargés de surveiller la mise en œuvre de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant  par ses États parties. Il surveille également la mise en œuvre de deux protocoles facultatifs à la Convention sur l’implication d’enfants dans les conflits armés et sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants. 


Les experts indépendants qui composent le Comité sont considérés comme « des personnes de haute moralité et de compétence reconnue dans le domaine des droits de l'homme ». Deux qualités que possède incontestablement Benoît Van Keirsbilck qui est reconnu comme « le » spécialiste des droits de l’enfant en Belgique depuis de nombreuses années. Son élection est une excellente nouvelle pour les droits de tous les enfants du monde et pour les enfants belges.


Benoît Van Keirsbilck est, en effet, un militant acharné dont la réputation a largement dépassé nos frontières. Aujourd’hui Directeur de Droit des Enfants International - Belgique, il a participé à la création de sa section belge pour en devenir le Directeur en 2012 après avoir assuré la direction du Service Droit des Jeunes de Bruxelles (SDJ) pendant 25 ans.


Hier encore, avec DEI - Belgique, il citait l'État belge en justice. Pour que notre pays soit amené à rendre des comptes sur tous les éléments du traitement de l'affaire Mawda, du nom de cette enfant de deux ans kurde abattue par un policier, qui était jugée cette semaine à Mons. Pour que des leçons soient tirées de cet effroyable faits divers et que plus aucun enfant n’ait à subir ce que Mawda, son frère et ses parents ont subi chez nous.


En tant que Délégué général, je ne peux que me réjouir de l’élection de Benoît Van Keirsbilck au Comité des droits de l’enfant sachant que son expertise, son engagement, sa lecture de la Convention seront des atouts de poids dans le travail de cet organe international dont  la sagesse et l’autorité sont respectées partout dans le monde. Les collaborateurs.trices de mon institution et moi-même nous associons pour lui souhaiter le meilleur et tout le succès possible dans ses nouvelles fonctions.

 

Bernard De Vos
Délégué général aux droits de l’enfant