Droit de l'enfant - le délégué général

Imprimer la page

Que font les pays européens pour prévenir les blessures intentionnelles infligées aux enfants ?

21.03.2014 14:37 Il y a : 8 yrs

Que font les pays européens pour prévenir les blessures intentionnelles infligées aux enfants ?


 

Ce 20 mars 2014, l’Alliance européenne pour la sécurité de l’enfant – European  Child Safety Alliance (ECSA) a publié un rapport qui évalue, dans plus de 25 Etats européens, les mesures stratégiques en place et la mise en oeuvre des politiques nationales de prévention contre les blessures intentionnelles à l’égard des enfants.

En tant que Délégué général aux droits de l’enfant et Président en exercice d’ENOC, le réseau européen des ombudsman des enfants, Bernard De Vos, a tenu à apporter son soutien à la publication de ce rapport.

Si les mesures mises en œuvre dans certains Etats sont encourageantes, la récente crise économique est un facteur de préoccupation inquiétant. En effet, de plus en plus de familles sont exposées à une pression financière plus importante du fait de la crise, ce qui en a fait passer beaucoup sous le seuil de pauvreté. Or, ce genre de situation augmente le risque de toutes les formes de violence à l’égard des enfants, et notamment la négligence, la maltraitance ou encore le suicide. Par ailleurs, certains signes indiquent que les mesures d’austérité en vigueur ont un impact sur la santé et la sécurité des enfants et il convient donc de veiller à suivre cette problématique de près et à établir des dispositifs de prévention pour garantir le droit des enfants à une vie sûre.

Le communiqué de presse de l’Alliance européenne est disponible ici.

Le rapport complet, en anglais, est disponible sur le site de l’European Child Safety Alliance.